Aujourd'hui, c'est  

ANGLAIS

 ESPAGNOL  PortugAIS  AlbanAIS  FARSI  PCR TUTORIAL

 

 

PREMIERE PARTE: IMMUNOLOGIE

Traduit et modifié par:

Denis Hudrisier  PhD
Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
Université de Toulouse

 

L’immunologie est la discipline qui étudie les moyens de défense de l’organisme contre les macromolécules étrangères et les agents infectieux qui nous envahissent. Ces envahisseurs incluent virus, bactéries, protozoaires et autres parasites de plus grande taille. Dans le cas de l’auto-immunité, nous développons parfois des réponses immunitaires contre nos propres protéines (et aussi nos autres molécules) et aussi, dans le cas de l’immunité anti-tumorale, nous pouvons déveopper une réponse immunitaire contre nos cellules aberrantes.

Notre première ligne de défense contre les organismes étrangers est constituée par les barrières tissulaires physiques comme la peau qui empêchent l’entrée des micro-organismes dans notre corps. Dans le cas où ces barrières sont franchies, notre corps possèdent des cellules qui vont alors réagir rapidement contre l’envahisseur. Parmi ces cellules, on retrouve les macrophages t les neutrophiles, cellules capables d’engloutir les microbes et de les tuer sans l’aide d’anticorps. Les microbes sont aussi immédiatement confrontés à des molécules solubles qui les privent de nutriments essentiels à leur croissance comme le Fer ou encore à des molécules anti-microbiennes trouvées à la surface des épitheliums, dans les sécretions (comme les larmes ou la salive ) ou encore dans la circulation sanguine. Cette immunité s’appelle l’immunité innée ou non-spécifique: elle est imémdiate et continuellement présente pour lutter contre l’invasion par les pathogènes.

Une seconde ligne de défense est constituée par l’immunité spécifique ou adaptative qui se produit plusieurs jours après une première intrusion (réponse primaire) du pathogène dans l’organisme (c’est à dire lorsque le pathogène n’avait jamais été en contact avec l’organisme auparavant). Dans le système immunitaire spécifique, on peut voir la production d’anticorps (des protéines solubles qui se fixent sur les antigènes étrangers) ainsi qu’une réponse cellulaire dans laquelle des cellules spécifiques, les lymphocytes T et B, reconnaissent le pathogène étranger et le détruisent. Dans le cas, des virus ou des tumeurs, cette réponse est vitale car elle permet la destruction des cellules infectées et des cellules tumorales. La réponse à une ré-infection par le même pathogène (réponse secondaire) est souvent plus rapide que lors de la première infection car les cellules qui vont répondre sont des lymphocytes T et B dits mémoires. Nous verrons comment les cellules du système immunitaire interagissent ensemble en utilisant une série de signaux permettant la mise en place d’une réponse coordonnée. Ces signaux peuvent notamment être des protéines telles que les lymphokines, produites par les cellules lymphoides, et plus généralement, les cytokines et les chimiokines, produites par de nombreuses cellules et qui ont pour propriété de stimuler la réponse immunitaire.

 

LES NUMEROS DE CHAPITRES A GAUCHE SONT LIÉS À DES PAGES HTML ILLUSTRÉES.
TOUTES LES PAGES HTML SONT LIBRES D’ACCÉS ET NON-PROTÉGÉES PAR MOT DE PASSE- IL FAUT JUSTE CLIQUER SUR LE NUMEOR  DU CHAPITRE

TOUS LES CHAPITRES SONT ACCOMPAGNÉS D’UN COURS VIDEO EN ANGLAIS

 

CHAPITRE UN     
IMMUNITE INNEE (NON-SPECIFIQUE)
Le système immunitaire non-spécifique ou inné: barrières anatomiques, molécules sécrétées et composants cellulaires.
CHAPITRE DEUX     
LE COMPLEMENT
Le système du complément et sa vingtaine de protéines sériques capables de lyser les cellules recouvertes d’anticorps
CHAPITRE TROIS     
ANTIGENES
Les antigènes, des substances qui déclenchent des réponses immunitaires spécifiques et réagissent avec les produits de cette immunité.
CHAPITRE QUATRE     
IMMUNOGLOBULINES - STRUCTURE ET FONCTION
Les immunoglobulines, des protéines produites par les plasmocytes, qui réagissent avec les antigènes et fonctionnent comme des anticorps.
CHAPITRE CINQ     
STRUCTURE ET FONCTION DES IMMUNOGLOBULINES - ANTICORPS
Isotypes, Allotypes et Idiotypes
Les isotypes, des déterminants antigéniques qui caractérisent les différentes classes et sous-classes de chaînes lourdes d’anticorps et les différents types et sous-types de chaînes légères d’anticorps
CHAPITRE SIX  
GENETIQUE DES IMMUNOGLOBULINES 

 
Organisation et expression des gènes codant pour les immunoglobulines.
CHAPITRE SEPT
IMMUNOGLOBULINES : REACTIONS ANTIGENE-ANTICORPS ET TESTS EXPERIMENTAUX POUR LA DETECTION DE CES RÉACTIONS
Nature de la réaction antigène-anticorps – Affinité et avidité de l’anticorps – Bases de la spécificité et de la réaction croisée des anticorps – Principes des tests usuels pour les réactions antigènes/anticorps.
CHAPITRE HUIT
FORMATION DES ANTICORPS

 
Caractéristiques de la réponse immunitaire spécifique – Réponse anticorps primaire et secondaire – Bases moélculaires de la commutation de classe et de l’expression membranaire des immunoglobulines.
CHAPITRE NEUF
CELLULES IMPLIQUEES DANS LES REPONSES IMMUNES ET LA RECONNAISSANCE DE L’ANTIGÈNE
Un survol des différents types d’ interactions cellulaires et des molécules de l’immunité spécifique.
CHAPITRE DIX
COMPLEXE MAJEUR D’HISTOCOMPATIBILITE (MHC ou CMH) ET T-CELL RECEPTORS (TCR) - ROLE DANS LES REPONSES IMMUNES
Structre et fonction des molécules de surface mises en jeu dans l’immunité spécifique : molécules du complexe majeur d’histocompatibilité (CMH), récepteur à l’antigène des lymphocytes T (TCR), complexe CD3 et molécules de costimulation et accessoires.
CHAPITRE ONZE
REPONSE A L’ANTIGENE: APPRETEMENT ET PRESENTATION
RESTRICTION AU CMH ET ROLE DU THYMUS
Différents types d’antigènes reconnus par les lymphocytes T et B. Biologie cellulaire et importance des différentes voies de l’apprêtement et de la présentation des antigènes par les molécules du CMH de classe I et de classe II. Bases expérimentales de la restriction du CMH au SOI. Rôle du thymus dans la formation du répertoire de TCR. Superantigènes et antigènes non-conventionnels
CHAPITRE DOUZE
IMMUNITÉ A MEDIATION CELLULAIRE:
Interactions cellule-cellule au cours des réponses immunes spécifiques
Interactions entres les lymphocytes T auxiliaires et les lymphocytes B pour la formation d’anticorps contre des protéines conjuguées à des haptènes ou des protéines complexes. Antigènes thymo-indépendants.
CHAPITRE TREIZE
CYTOKINES ET IMMUNOREGULATION
Sous-populations de lymphocytes T auxiliaires: Th1 et Th2. Cytokines et commutation de classe des anticorps. Cytokines et activation des macrophages. Maturation et mécanismes lytiques des lymphocytes T cytotoxiques (CTL). Caractéristiques des mécanismes de la lyse par d’autres cellules lytiques. Mécanismes immunorégulateurs.
CHAPITRE QUATORZE
IMMUNISATION
Immunisation passive et active. Application et problèmes liés à l’immunisation naturelle et artificelle. Approches modernes d’immunisation.

 

 

ANGLAIS ESPAGNOL PORTUGAIS ALBANAIS FARSI PCR TUTORIAL

This page was last up-dated on Wednesday, July 31, 2013      Phone: (803) 733 3100    Fax: (803) 733 3192  Please contact  Dr Richard Hunt    for further information
Disclaimer  and Copyright       Privacy and Funding Statement